Une première nuit musclée

Partagez
TwitterFacebookGoogle+LinkedInEmail

Avec plus de 30 nœuds et une mer forte au large des côtes bretonnes, la première nuit a été compliquée pour Sébastien, qui garde la tête de course.

La Class40 a cette nuit été touchée par de nombreuses avaries (Jean Galfione – Serenis Consulting, Bertrand Delesne – Teamwork40, Marc Lepesqueux qui a perdu la quille de son Sensation Class40, François Angoulvant hélitreuillé sur Team Sabrosa SBR40) et Sébastien a pu, dans ces conditions difficiles, ménager sa monture.

Sébastien disait cette nuit à la vacation au PC Course :
« On est dans du vent d’Ouest, le front est passé. Il n’y a plus beaucoup de vent. On est au près en tribord. C’est toujours très instable : ça change encore pas mal en direction, la température tombe, il fait froid et on commence à être fatigué car on a eu quand même jusqu’à 40 nœuds de vent. Je suis à la manette donc je ne peux pas me reposer. C’est une belle entame de Route du Rhum. Je suis sous trinquette, on avance à 8,5/9 nœuds, sur la route quasiment. »

Retrouvez la vacation de la nuit.

Au classement de 10h ce lundi matin, Sébastien est en tête avec 3,7 milles d’avance sur Louis Duc.

Encouragez Sébastien pour cette course transatlantique en solitaire.

Pas de réponse à "Une première nuit musclée"